COVID 19: Expéditions maintenues, délais allongés. Livraison gratuite à partir de 60€ d'achat

Le renard, notre emblème !

Si le renard est un chasseur très rusé, il est aussi l’emblème de Nemrod ! Toujours à l'affût des plus belles opportunités, il représente tout l’esprit de notre entreprise. 

UN PETIT PEU D’HISTOIRE

Le renard roux, espèce présente en France, est originaire d’Eurasie et fait partie des membres du genre Vulpes.

Appelé Goupil au Moyen-Âge, le renard tire son nom d’une oeuvre littéraire très connue à cette époque, le Roman de Renart. Les héros de cet ouvrage sont tous des animaux qui portent un nom dont le goupil nommé Renart. 

Le goupil a eu le privilège d’être fortement représenté dans la culture française tout au long au fil des siècles. Dès l’antiquité grecque, le renard pointe le bout de son museau dans les fables d’Ésope puis dans celles de Jean de La Fontaine au Moyen-Âge comme Le Renard et la Cigogne ou encore Le Corbeau et le Renard dont nous avons tous en tête les premiers vers (respect pour ceux qui la récite en entier sans tricher). On le retrouve plus récemment dans le film de Luc Jacquet Le Renard et l’Enfant ou, pour les plus petits, dans Rox et Rouky réalisé par Disney. Bref il est partout ! 

 

COMMENT LE RECONNAÎTRE ?

Ce petit mammifère de 40 cm de haut est reconnaissable notamment grâce à son pelage roux d’où il tire son nom, renard roux. Il est marqué de blanc sous le ventre. Il existe plusieurs espèces de renard comme le fennec que l’on retrouve dans le Sahara qui se différencie notamment par ses très grandes oreilles. 

Le renard roux possède des oreilles noires en arrière pointues et dressées. Sa queue longue et touffue représente 70% de son corps. Son crâne est étroit et allongé et avec un museau qui se termine par une petite truffe noire. 

 

HABITAT, MODES DE VIE ET COMPORTEMENTS

Les renards vivent principalement à la campagne dans les plaines et les forêts. On note cependant que certains d’entre eux sont un peu plus citadins et préfèrent la vie entre les buildings plutôt que la vie au grand air. De nombreux renards ont colonisé les villes de Lyon, Rouen, Nice, et même Paris. Une portée de renardeaux a d’ailleurs décidé de poser ses bagages dans le cimetière du Père Lachaise pendant le confinement. Pour s’abriter, le renard creuse généralement dans un talu un terrier d’une trentaine de centimètres de diamètre. Il lui arrive de voler ceux des lapins ou des blaireaux en les remettant à son goût. Le renard n’est pas connu pour être une fée du logis. En effet, contrairement à son voisin le blaireau, son terrier n’est pas un exemple de propreté. On retrouve notamment des excréments ainsi que des restes de nourriture. 

En ce qui concerne ses repas, les changements de saisons ne perturbent pas beaucoup son régime alimentaire car monsieur n’est pas très difficile et trouve toujours quelque chose à se mettre sous la dent. Omnivore mais avec une plus forte tendance carnivore, le renard se délecte avec des lapins, des rongeurs, des oiseaux, des baies ou encore des fruits. 

Afin de se procurer tous ces mets, ce canidé doit chasser, activité dont il est le maître en la matière. Ses qualités de grand prédateur lui viennent notamment de sa capacité à voir la nuit, entendre des sons de très hautes fréquences et sentir des odeurs à très grande distance. Mais attention, le renard chasse proprement à l’inverse des fouines. Par exemple, si un renard passe devant votre poulailler, il pourrait sentir l’envie de déguster une ou plusieurs petites poules. Dans ce cas, il vous fera grâce des dépouilles de celles-ci en les emportant avec lui. 

Le renards poussent différents cris en fonction des situations. On compte environ une dizaine de vocalisation en plus du glapissement ressemblant à un aboiement qu’ils émettent lorsqu’ils se rencontrent afin de se reconnaître. Pour conquérir sa belle pendant la période de rut, le goupil émet aussi un jappement afin d’attirer la renarde. La saison de reproduction se déroule en janvier et février dès l’âge de 10 mois. Puis, la renarde va porter environ 4 à 6 renardeaux pendant 50 jours et mettre bas dans une pièce de son terrier remplie de poils pour leur tenir chaud. Les petits vont naître aveugles et sourds mais leurs sens vont vite se développer pour devenir de grands renards vifs !

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être publiés